AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM Le forum ferme mais la suite sera bientôt disponible. Rendez vous dans CE SUJET pour plus d'informations. ;)

Partagez|

•• Miam miam - Elspeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Keyran A. McAvoy

« Lost and insecure, You Found Me, You Found Me »

MESSAGES : 110
AGE : 21 ans
HEART : Free ^^
Registration's date : 04/03/2010


▬ Casier Judiciaire ▬
RELATIONS:
ORIENTATION SEXUELLE: Homosexuel

MessageSujet: •• Miam miam - Elspeth Mar 9 Mar - 20:17

    Il faisait déjà un peu plus beau que les jours précédents et le printemps commençait enfin à pointer son nez. Et pour une fois, la météo ne c'était pas trop trompée ! On avait prévu des nuages et du soleil à Bristol et c'est en réalité un grand soleil sur un fond bleu azur qui s'offrait aux habitants de la ville anglaise. Les oiseaux commençaient eux-aussi à revenir et à nous bercer de leurs chants mélodieux. Seuls les arbres sans feuilles gardaient encore les séquelles de l'hiver. Keyran était donc assez motivé pour sortir le bout de son nez après une journée de travail assez chargée. En effet, le jeune homme avait été choisi pour danser dans un clip pour une chanteuse anglaise, plus précisément de Londres, qui sera diffusé plus tard à la télévision. Son premier vrai contrat, Key' était ravi ! Faire de ce qu'il aime son métier, c'est ce qui pouvait lui arriver de mieux ! Et puis, il allait avoir une vrai fiche de paye et n'aurait plus à emprunter de l'argent à October ! Même si elle le faisait avec plaisir, il préférait ne plus dépendre d'elle.

    Bref, ce matin là le blondinet s'était réveillé vers 6h, chose très rare pour le roi du 'j'éteins le réveil et je me rendors jusqu'à midi' et s'était envolé pour la capital. Tout c'était très bien passer mais ils avaient recommencer pas mal de fois avant que le producteur décide que tout était parfait et qu'ils pouvaient arrêter, et Key' était épuisé. Il était revenu à Bristol, encore habillé de baskets, un pantalon de jogging noire, un Marcelle blanc et son beau blouson en cuir noir, cadeau d'Ethan, il y a bien longtemps donc, pour leur 2 ans ensemble. Mais Keyran préférait ne plus penser à lui, cela lui faisait bien trop mal. En partant ici, il avait cru pouvoir l'oublier, tirer un trait sur le passé, mais les choses n'était pas aussi simple. Il ne suffit pas d'effacer son numéro sur son portable, son e-mail de sa messagerie pour faire comme si cette personne n'avait jamais exister. Keyran, sur le chemin du retour, pensait à tout ça, et pour se remonter le moral, il décida de faire un détours par le McDonald's. Étant Américain d'origine, il avait ses habitudes, comme manger au moins un hamburger par semaine. Il se gara sur le parking et descendit de la voiture.

    Il se dirigea vers la porte du restaurant et la poussa pour pénétrer à l'intérieure. Il n'était à ce moment que près de 18h30 mais il y avait déjà la queue pour commander. Keyran se positionna donc derrière ces personnes qui étendaient bien sagement et attendit que ce soit enfin son tours. Une fois arrivé à la caisse, il demanda comme d'habitude un big mac, un grand coca et un grand paquet de frites. Il faut dire qu'après s'être défoncé à danser du mieux qu'il pouvait ce matin, il avait une faim d'ogre ! Le jeune homme était d'ailleurs assez impatient que la caissière ai fini de remplir son plateau. Une fois que ce fut fait, il sortit quelques billets de sa poche et les donna à celle qui s'était occupée de lui donner enfin à manger. Elle lui rendit la monnaie et il put enfin partir s'assoir à une table avec de quoi se nourrir. Le beau blond s'installa à une table près d'une fenêtre d'où il pouvait voir tout ce qui se passait à l'extérieure. Puis, il commença à dévorer avec grand appétit son hamburger qu'il avait tant attendu.




    ♫ Mais nous on rit
    tu me fais boire
    on finit vite sur le trottoir
    perdus cette nuit - BB Brunes



Dernière édition par Keyran A. McAvoy le Mer 10 Mar - 12:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elspeth R. Henderson

« MUSIC & SEX are LIFE ! »


MESSAGES : 174
AGE : 17.
HEART : « I don't know what are my feelings for you Jo', but I know that you're very precious for me. »
MOOD : « Totally drunk »
Registration's date : 22/12/2009


▬ Casier Judiciaire ▬
RELATIONS:
ORIENTATION SEXUELLE: BISEXUELLE

MessageSujet: Re: •• Miam miam - Elspeth Mar 9 Mar - 22:51

Il y a des jours comme ça où ça vous prend. Oui, il y a des jours où bizarrement, vous avez envie de faire un truc plutôt étrange, que vous ne faites jamais d'habitude. Et bien ce matin là, en me réveillant, je compris que je n'avais pas envie d'aller à cette soirée entre filles que des demoiselles de ma classe avaient prévue. Déjà, je trouvais qu'une soirée juste entre filles était terriblement ennuyant. Déjà, on ne faisait rien si ce n'était parler de trucs de filles, ce qui m'insupportais au plus au point. Ensuite, c'était de vraies connes et des Saintes Nitouche. Il n'y aurait donc pas grand chose à boire, ni à fumer, ni que dalle d'ailleurs. Bref, cela risquait d'être réellement chiant. J'avais donc prévu de trouver une excuse bien bidon pour ne pas y aller. Je ne savais pas encore quoi mais sans doute quelque chose dans le genre "je suis malade" ou "j'ai un rendez-vous vraiment trop important". Il était dix-sept heure lorsqu'enfin, je sorti de mon lit, le pas trainant vers la salle de bain. Le moment de pur ennui était prévu pour dix-neuf heure, j'avais donc encore un peu de temps pour préparer une excuse. En revanche, il était absolument hors de question que je reste enfermée chez moi en charmante compagnie de... mon chien ? Mon père n'était jamais là et ma mère, elle semblait parfaitement bien installée au fond de sa tombe. C'était étrange tout de même, elle ne me manquait pas des masses celle là. Bref. En me voyant dans le miroir, je compris que j'avais dû rentrer plutôt tard la nuit dernière. D'ailleurs, je n'étais pas rentrée la nuit dernière, mais le matin même. J'ai la sale manie de ne jamais dormir chez moi la nuit. Mais en fait, je ne fais jamais exprès ! J'ai toujours quelque chose de prévu. Enfin, sauf aujourd'hui. Si on ne compte pas cette soirée ridicule tout du moins.

Après une douche, un lavage de dents, un brossage de cheveux et un lissage rapide, je reparti dans ma chambre pour y prendre les premières fringues qui me tombait sous la main. Un tee-shirt qui trainait sur une chaise, une chemise en vrac - Aah les chemines, mon grand kiff dans la vie ! - un pantalon dans l'armoire et les premières chaussures qui me viendrait. En passant devant le grand miroir incrusté dans mon armoire, je vis que je passerais la journée fringuée comme ceci. En me voyant, je ne pu m'empêcher de sourire. En fait, ça le faisait assez. Comme quoi, pas la peine de se prendre la tête avec ses fringues le matin ! Suffit de prendre tout ce qui nous tombe sous la main et de les assembler un minimum. Bon, il fallait avouer qu'en ce qui me concernait, j'avais un genre de don qui faisait que quelles que soient les fringues que je pouvais mettre, aussi dépareillées soient-elles, on me disait toujours que j'avais un super style. Je ne comprennais pas sur le moment si les gens se foutaient de ma gueule ou non et au final, je compris que c'était sincère. Depuis, j'accentue le truc en faisant parfois semblant de m'habiller comme de la merde ou en chourant des anciennes fringues à mon père. Mon père, c'était un hippie avant de devenir un con alors forcément, je trouve plein de trucs cool dans ses vieilles affaires !

En mettant un pied dehors, j'eus presque un frisson. En effet, c'était bientôt le printemps. Mais ici, à Bristol, en Angleterre, l'hiver durait presque jusqu'en Juillet. La plupart des gens étaient habitués et moi, à force de visiter des pays chauds et froids, j'avais fini par m'habituer aux deux. Résultat, une simple écharpe vert pomme viendrait me couvrir le cou histoire de ne pas chopper une crève non voulue. Vert pomme en effet, pour continuer dans le dé-pareillement ! De toute façon, avec mes cheveux à la limite du rouge tomate, je savais que le vert m'allait à merveille ! Je pris donc la route d'un endroit où je pourrais trouver un peu de quoi bouffer, parce qu'il fallait le dire, j'avais une dalle terrible. Chez moi, il n'y avait jamais rien à manger. J'étais censée faire les courses mais quitte à sortir, autant le faire pour aller bouffer avec des potes plutôt que pour aller passer quatre heures au supermarché à faire la queue à la caisse. Je ne supporte pas de faire la queue. Je te racontes pas le jour où je devrais passer mon permis et m'arrêter à chaque feu rouge ! Quelle merde !

Alors que j'approchais du fast food le plus proche, à savoir, le bon vieux McDonald's, je sentis mon portable vibrer dans ma poche. D'un geste vif, je le sorti et planta mon regard sur le nom qui s'affichait en gros en plein milieu de l'écran. Lena. La fille qui organisait l'aprem. Quelle chieuse, que voulait-elle ? Savoir où j'en étais ? Si je venais manger avec elle et sa bande filles idiotes ce soir ? Je décidais de laisser sonner et d'ignorer. J'entrais donc dans le McDo et commença à faire la queue. Oh putain ! C'était quoi tout ce monde ! Je n'allais surement pas supporter de faire une demi heure de queue, je risquais de devenir une sacrée hystérique ! Je parvins à me contrôler durant les dix minutes qui me séparaient du type qui allait m'apporter mon plateau. Ce con s'en aller derrière pour ne revenir que cinq minutes plus tard. Et je les comptais ces putains de minutes ! Enfin, il réapparu et je pu récupérer ma bouffe. Là encore, mon portable sonna. Enervée, je pris la décision de répondre. Je parvins à poser mon plateau sur la table la plus proche. Elle n'était pas libre mais ce n'était pas mon problème. Je répondis enfin.

« Quoi ?
- Rose ! Je voulais te demander si ça te disait de manger avec nous là maintenant ?
- Euh.. Ben disons que là, je vois un pote, je suis avec lui. J'peux pas venir ce soir d'ailleurs.
- Ah mince. Bon bah tant pis, on profitera de McDo sans toi !
- McDo ? vous êtes à McDo ?
- Yep ! »

Mon cœur s'emballa deux secondes puis, sans m'en rendre compte, je raccrochais, cherchant cette petite peste du regard. Si ça se trouve, elle m'avait déjà vue et elle voulait me faire un coup par derrière. Il fallait que je me trouve un putain d'alibi, parce qu'en fait, elle venait juste de me voir. Je pouvais voir de là où j'étais, ses yeux globuleux de surprise, en train de me fixer. Elle avait encore le téléphone dans les mains et elle venait de se lever pour venir dans ma direction. Oh putain ! Je repris mon plateau et commença à avancer entre les tables avant de soudain me jeter sur celle qui était occupée par le moins de personne. Le type était en train de regarder dehors alors je n'avais pas hésité. Mon plateau claqua en ce posant sur la table. Je commençais à rapidement bouffer des frites puis, lorsque le mec se fut enfin retourné vers moi, j'engageais la conversation comme si de rien n'était, alors que la fameuse Lena venait d'arriver à la table, les bras croisées, le regard furieux.

« Alors, quoi de neuf sinon dans ta vie ? Toujours avec ta copine ? » Demandais-je au mec que je ne connaissais même pas, tout en lui envoyant un regard à moitié désespéré, espérant qu'il joue le jeu.





Je m'incruste, ton sujet m'a inspirée. :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Keyran A. McAvoy

« Lost and insecure, You Found Me, You Found Me »

MESSAGES : 110
AGE : 21 ans
HEART : Free ^^
Registration's date : 04/03/2010


▬ Casier Judiciaire ▬
RELATIONS:
ORIENTATION SEXUELLE: Homosexuel

MessageSujet: Re: •• Miam miam - Elspeth Mer 10 Mar - 12:35

(J'vois ça ! J'réponds quand je peux, j'éditerais =))




    ♫ Mais nous on rit
    tu me fais boire
    on finit vite sur le trottoir
    perdus cette nuit - BB Brunes

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: •• Miam miam - Elspeth

Revenir en haut Aller en bas

•• Miam miam - Elspeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sex drugs and rock'n'roll :: .Le McDonald's.-