AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM Le forum ferme mais la suite sera bientôt disponible. Rendez vous dans CE SUJET pour plus d'informations. ;)

Partagez|

« Someone is dead last week. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Big Brother

I'm Big Brother
And I'm watching you

MESSAGES : 19
Registration's date : 28/11/2009


MessageSujet: « Someone is dead last week. » Sam 13 Mar - 1:19

Il était à peine huit heure du matin. Le temps était plutôt gris, la pluie faisait parfois son apparition en deux rafales de vent glacial. Mais ce n'était pas réellement ce qui emmerdait les élèves de l'Université, ni ceux du lycée de Bristol. En effet, un bon nombre d'entre eux venaient d'être convoqués à se rendre dans le gymnase commun au deux institutions. Certains étaient venus alors qu'ils n'avaient rien à voir dans l'histoire, ils étaient simplement curieux de voir ce qui allait bien pouvoir se passer. Des élèves attendaient dehors, dans le froid, tandis qu'un petit nombre seulement était entré dans le gymnase. La place manquait pour que tout le monde puisse y entrer. Mais en plein milieu de la salle la plus importante ne se trouvaient en fait que trois personnes. Un flic. Un autre flic. Et un élève. Chaque élève était interrogé durant une dizaine de minutes. Pour faire passer tous les élèves, il fallait au moins la journée entière. Au départ, seuls les personnes ayant été présentes à la boite de nuit, le Dark Snake allaient être interrogée par la police. Les autres seraient interrogée dans la semaine ou même dans le mois à venir. Peut-être serait-ce le moment pour certain de chercher un bon alibi ? Ou peut-être n'avez vous rien à voir avec le suicide qui a eu lieu durant la nuit. Mais malheureusement, même si vous êtes totalement pur et innocent, la police peut trouver en vous un parfait coupable. Ne vous fiez pas aux apparences.

Un des deux flics ordonna au principal du lycée de faire entrer une liste d'élèves dont il avait noté les noms durant le week-end précédant, juste après le suicide. Ces derniers devraient alors aller s'installer sur des chaises, matelas, poutres ou quoi que ce soit qui se trouvait au fond de la salle de gym. Et un par un, ils passeraient devant les inspecteurs. Le plus gros des deux flics vint se placer devant les élèves pour leur annoncer ce qui allait se passer dans les heures à venir. Car en effet, il faudrait un bon bout de temps pour interroger tout ce monde. Au moins jusqu'à midi ! Dommage pour ceux qui se trouvaient à la fin de la liste alphabétique. Tant mieux pour les autres. Néanmoins, profitez des derniers instants qu'ils vous restes pour bien vous remémorer la soirée sans commettre d'imprudences ou d'incohérences. Car ces flics sont comme moi. Ils savent tout, ou presque. S'ils savaient tout, il est bien évident qu'ils n'auraient pas besoin de mener cette enquête ! Pour ma part, je sais qui est la personne qui a vendu la drogue à John. Mais vous, la trouverez vous ?

« Bon alors. Commença le gros flic. Bonjour à tous, je suis l'inspecteur Matthews et voici l'inspecteur Gordon. Nous allons aujourd'hui vous interroger un par un en ce qui concerne la petite soirée de Samedi dernier au Dark Snake, boite de nuit plutôt mal famée. Chaque personne présente ici y était et vous allez donc devoir nous raconter ce dont vous vous souvenez. Vous passerez dans l'ordre alphabétique. Je vous donne tout de même une feuille avec vos noms inscrits dans l'ordre avec l'heure approximative de votre passage. Une fois passé, vous pouvez vous éclipser et retourner en cours. »

Il donna un paquet de feuille à la personne qu'il avait sur sa droite. Cette dernière fit donc passer les feuilles aux autres qui se dépêchèrent afin de voir à quel moment de la mâtiné ils allaient bien pouvoir passer. Il retourna ensuite s'asseoir sur l'une des deux chaises face aux élèves, mais à l'autre bout de la salle. Les deux flics étaient installés l'un à côté de l'autre. L'un qui allait poser les questions, l'autre qui notait les noms et réponses dans son ordinateur portable. Ce qui les séparaient de la chaise destinée à l'élève interrogé était une simple table en bois, pas très longue mais plutôt large.

« Bon. Repris le gros flic avec un mégaphone. Archibald, Elixir. Vous ouvrez le bal. »

Le flic croisa les bras et se cala sur son siège tout en regardant la demoiselle s'avancer vers lui. Lorsqu'elle se serait installée sur son propre siège, il pourrait enfin commencer à faire ce qu'il aimait le plus, poser des questions bien emmerdantes et se marrer en voyant l'élève en train de galérer pour trouver ou inventer les réponses.







Hors Jeu

Chaque personne devra jouer pendant environ 10 minutes DJ.
Vous devez faire trois posts avant de faire quitter les lieux à votre personnage.
Voici comme cela doit se dérouler en gros :

FLIC > JOUEUR 1 > FLIC > JOUEUR 1 > FLIC > JOUEUR 1 > FLIC > JOUEUR 2 > FLIC > JOUEUR 2 > FLIC > JOUEUR 2 > FLIC > JOUEUR 3 > FLIC > JOUEUR 3 > FLIC > JOUEUR 3 > FLIC, etc...
Si vous pensez mettre plus de 5 jours pour répondre,
merci de m'envoyer un MP pour m'en parler.
Merci d'essayer d'être tout de même assez rapide.
Pour ce faire, tentez de faire des posts courts (plus courts que ce post d'intro.)
et de privilégier le dialogue dans vos deux derniers posts.
Pour la moindre question, envoyez moi un MP. ^^
Voici la liste de passage.


Elixir Harmony Archibald - 8:30
Eden Hope Blackwood - 8:40
Eurydice Pandore Blackwood - 8:50
Detlev Johan Gold - 9:00
Gabriel Lucas Hamilton - 9:10
Andrew Tristan Hatwood - 9:20
Elspeth Rosella Henderson - 9:30
Ievdokim Stanislav Leonidov - 9:40
Cameron Douglas Lincoln - 09:50
Keyran Alexander McAvoy - 10:00
Nathaniela Jeanne Smith - 10:10
Angie Stanislav - 10:20
Anthony Matthew Wilson - 10:30
October Johàn Emerson - 10:40


Bon jeu à vous ! Que l'enquête commence ! =D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: « Someone is dead last week. » Sam 13 Mar - 12:35

    « Si j'avais su, j'aurais passé ma soirée ailleurs. »



Il était encore tôt ce matin-là et Elixir était déjà levée, à écouter les instructions de l'inspecteur. En temps normal, elle serait encore dans son lit, à retarder par n'importe quel moyen son réveil. Tant qu'elle pouvait rater deux ou trois heures de cours, cela l'arrangeait. Seulement voilà, cette journée-là était différente. On allait l'interroger pendant quelques minutes sur une histoire tordue qui s'était passée lors d'une soirée dans une boite de nuit. Un suicide. Non mais quelle idée de se suicider dans ce genre de fête ? C'était stupide. Balayant la salle du regard, n'écoutant déjà plus l'homme qui se trouvait devant elle, celle-ci put remarquer qu'un bon nombre de jeunes allaient passer par la même étape, ce qui la soulagea quelque peu. Pas qu'elle commençait à se sentir mal face aux inspecteurs, mais elle ne supportait pas devoir répondre aux questions indiscrètes. Rien qu'en voyant leurs visages, Elixir savait déjà qu'ils allaient prendre un malin plaisir à foutre en l'air sa matinée. Levant les yeux au ciel en entendant l'inspecteur prononcer qu'ils allaient passer par ordre alphabétique, elle se mordit la lèvre. Avec le nom qu'elle portait, sûre qu'elle passerait la première. Archibald... la première lettre de l'alphabet, super ! Blasée, elle scruta un moment les inspecteurs de haut en bas avant de soupirer longuement pour montrer son exaspèration face à la situation.

Elle qui avait si mal commencée la journée, elle continuait sur cette lancée. Son réveil avait gâché son rêve si magnifique en compagnie de son colocataire si chaste. Lorsqu'elle était passée dans la salle de bain, les deux hommes qui habitaient avec elle, étaient déjà passé par là, il n'y avait donc plus d'eau chaude. Elle avait reçu un appel de ses parents et cela s'était très mal passé. En bref, cela avait été la catastrophe. En plus de cela, il avait fallu qu'elle se dépêche pour ne pas arriver en retard, une première dans sa vie ! Elle, se dépêcher pour arriver à l'heure, on aura tout vu. Quoiqu'il en soit, la demoiselle avait donc dû courir puisque, évidemment, n'étant pas très réveillée, elle avait décidé d'y aller à pied et non en métro. La cerise sur le gâteau était surement le fait qu'Elixir allait devoir passer dix minutes de sa vie avec des hommes sadiques qui ne voulaient qu'une chose, que l'un d'eux finisse par avouer de tragiques aveux à propos de l'homme qui s'était suicidé. Avec la pression, plus personne ne se contrôlait et cela pouvait vite mal se terminer.

Elixir sursauta légérement en entendant qu'on appelait sa présence. Et merde... elle était la première personne à passer. Le souffle court, l'angoisse commençant à monter, elle ne cessait de se répéter que tout allait bien se passer. Lorsqu'elle arriva enfin à la hauteur des inspecteurs, un petit sourire crispé se dessina sur ses lèvres, le temps de les saluer à sa façon. Rangeant une de ses méches derrière son oreille, elle finit par s'asseoir vulgairement sur son siège, complétement affalée.

« Super... qu'est ce vous voulez savoir ? »

Habillée d'un simple jean et d'un sweat shirt rouge, elle ressemblait à une adolescente tout à fait normale, rien de bien étrange ou de suspect en l'observant de plus près, mis à part son air supérieur qui montrait son agacement et son angoisse sur les prochaines questions.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Big Brother

I'm Big Brother
And I'm watching you

MESSAGES : 19
Registration's date : 28/11/2009


MessageSujet: Re: « Someone is dead last week. » Sam 13 Mar - 13:00

Calé sur son siège qui était pourtant inconfortable, le gros flic fixa Elixir arriver jusqu'à sa hauteur. Il commença son observation juste avant qu'ils commencent à discuter. Il fallait qu'il ait une petite idée de la personne avant qu'elle ne s'installe. Il était fort à ce petit jeu. Alors, en y regardant, il devina qu'elle n'avait sans doute pas l'habitude de venir aussi tôt en cours. Peut-être séchait-elle ? Une parfaite fêtarde. Elle n'avait pas la tête d'une dealeuse mais les apparences étaient parfois trompeuses. Elle avait ce petit air supérieur que veulent se donner les jeunes friqués. Elle n'aurait donc eu aucun soucis pour acheter de la drogue. Mais aucun intérêt à la revendre. Néanmoins, le jeune homme qui était mort était riche lui aussi. L'inspecteur Matthews partit tour de même sur le fait qu'elle n'était sans doute pas coupable de la vente mais qu'elle avait très bien pu participer. Il voulu lui demander de s'installer lorsqu'elle arriva mais elle n'avait pas attendu qu'il lui adresse la parole. Une petite coriace. Rebelle sans aucun doute. Comme tous ceux présents ici. Ce serait une enquête bien difficile.

« Il y a deux choses que nous voulons savoir. La première étant : qui a vendu la drogue à John ? La seconde : s'est-il réellement suicidé ? En ce qui vous concerne directement, nous aimerions savoir comment vous vous y être prise pour rentrer au Dark Snake, étant mineure, et la raison pour laquelle vous y êtes entrée. »

L'inspecteur s'avança vers Elixir, posa ses bras croisés sur la table avant de planter son regard dans celui de la jeune femme. Il espérait l'intimider même s'il savait le genre de personne dont il s'agissait. Elle ne se laisserait jamais faire aussi facilement. Néanmoins, il n'avait pas été difficile de repérer un brin de stress chez elle, ce qui pouvait mettre ses capacités à répondre à rude épreuve. Il fallait qu'elle fasse très attention à ce qu'elle allait dire pour ne pas commettre de bourde. Et des bourdes justement, c'est ce que ces deux inspecteurs attendaient d'elle. Oui, histoire de coffrer quelqu'un le plus rapidement possible, qu'il soit coupable ou non.

« Aussi, nous voulons connaitre vos relations avec ce jeune homme. Le connaissiez vous ? Étiez vous ennemis, amis ? »

Après avoir posé cette dernière question, il fit signe à son partenaire de bien prendre note sur son ordinateur. Ce dernier avait déjà noté quelques éléments tels que : mineure, entrée sans autorisation, riche, hautaine... Peut-être certains de ces éléments étaient-ils faux, mais les inspecteurs s'en foutaient royalement.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: « Someone is dead last week. » Sam 13 Mar - 21:03

L'inspecteur laissa quelques minutes avant de finir par lui poser ses fameuses questions. Elle fut soulagée de voir que ce n'était pas bien difficile d'y répondre, il fallait simplement savoir s'y prendre. Une phrase suspecte et c'était fini pour elle. Ces inspecteurs se foutaient royalement si c'était elle ou non la coupable, ce qu'ils voulaient, c'était attraper la personne la plus vulnérable. Celle qui stressait tellement qui finissait par se tromper dans ses propos. Elixir n'était pas dupe et elle faisait attention.

« Comme si j'étais censé savoir qui est ce qui avait vendu la drogue à l'autre débile. Si cela avait été moi, j'aurais fait plus attention, » dit-elle en haussant les épaules, les yeux au ciel.

Non mais c'était vrai ! Soupirant une énième fois depuis qu'elle était arrivée, elle décida de se remémorer son arrivée. Comment avait-elle fait pour y entrer ? Tout le monde le faisait et personne ne le cachait. C'était tellement facile à présent que c'était une évidence pour tout le monde. Et puis, lorsqu'un mineur voulait y entrer, il faisait tout pour y parvenir, même si ce n'était absolument pas légal.

« Vous voulez la vérité ? De toute façon, je suppose que je n'ai pas le choix... j'ai des amis qui m'ont proposé de passer la soirée avec eux, ils sont majeurs. Ils m'ont aidé à avoir une fausse carte d'identité, elle est plus vraie que nature ; en plus, ils connaissaient le gars de l'entrée. Facile quoi, » termina-t-elle, le petit sourire au coin de ses lèvres.

Elle ne mentait pas, pour une fois. Elle racontait réellement ce qui s'était passé, avec une voix qui voulait tout dire, qui montrait qu'elle en était plutôt fière. Une chose qu'elle aurait sans doute dû garder pour elle puisque les inspecteurs prendraient cela pour autre chose. Quoi ? Elixir n'en avait aucune idée mais c'était certain. L'homme continua en lui demandant cette fois ses relations avec le jeune homme. Non mais comme si elle était censée le connaitre. Elle avait déjà disuté avec lui mais pas assez pour savoir qu'il allait se suicider ce soir-là. A vrai dire, elle s'était amusée toute la soirée avec ses propres amis, sans faire attention aux autres.

« Je ne le connaissais pas ! Bon, je l'ai déjà croisé une ou deux fois dans un café, on a discuté mais cela ne veut rien dire. Et puis, même si je le connaissais, je ne vois pas ce que ça change. Il est mort, point barre. En plus de cela, il s'est suicidé. Ne cherchez pas l'impossible. C'est bon, vous avez tout ? »

Pas qu'elle était pressée, seulement qu'elle ne supportait déjà plus la vue de ces inspecteurs sadiques. La jeune fille avait mieux à faire, comme rentrer chez elle et se rendormir tranquillement dans ses draps... ou s'amuser avec les professeurs pendant les heures de cours parce que lorsqu'elle y allait, ce n'était pas pour écouter, mais pour agacer le monde qui l'entourait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Big Brother

I'm Big Brother
And I'm watching you

MESSAGES : 19
Registration's date : 28/11/2009


MessageSujet: Re: « Someone is dead last week. » Dim 14 Mar - 16:00

L'inspecteur laissa échapper un léger rire lorsqu'il vit Elixir s'énerver sur ses premières questions. En réalité, la question sur le dealeur était la grande question de base et la demoiselle n'était pas censée y répondre. C'était simplement qu'elle lui avait demandé ce qu'ils souhaitaient savoir. Il lui avait répondu. Mais pour répondre à la grande questions, ils avaient besoin de poser plusieurs petites questions aux élèves témoins de la mort de John. Malheureusement, il n'était autorisé à poser des questions seulement pendant dix minutes, ce qui était vraiment trop court. Néanmoins, si un soucis venait à apparaitre, il pourrait toujours faire revenir tel ou tel élève afin de lui poser des questions supplémentaires. Et c'était sans doute ainsi que ça allait se produire. A l'issu de ces interrogatoire, peut-être quatre ou cinq élèves seraient "retenus" et rappelés par la suite pour des questions pour approfondies.

La demoiselle se remit à parler et l'inspecteur planta de nouveau son regard dans le sien. Mais cette demoiselle semblait réellement imperturbable. Avec un peu d'espoir, l'inspecteur Matthews jeta un rapide coup d'œil à la personne suivante. Il esquissa un sourire carnassier. C'était une autre demoiselle, peut-être aurait-il plus de conséquence sur elle. Bref, il reviens sur Elixir qui avoua avoir déjà parler avec le jeune homme. Maintenant que les inspecteurs étaient pratiquement certains qu'elle n'était pas la dealeuse, ils pourraient tenter d'en apprendre un peu plus sur John. Et le mieux pour cela aurait été d'interroger des amis ou des proches à lui.

« Oui, nous voulons la vérité de préférence ! Lança l'inspecteur avant d'écouter la suite de l'histoire. Bon très bien. Tu es entrée illégalement mais nous n'avons pas que cela à foutre que d'arrêter les sales gosses dans ton genre. Nous nous concentrerons donc sur John. »

Il voulait de nouveau tester le calme de la demoiselle. Peut-être allait-elle s'énerver et balancer quelques petits éléments utiles ? Elle sembla pressée en revanche. Elle lança soudain plein d'éléments ne ce qui concernait ses relations avec le jeune homme. Apparemment, pour elle, il était mort et point barre. Ne fallait-il donc pas chercher plus loin ?

« J'espère que vous ne nous cachez rien Elixir. Non, il n'est pas mort point barre. Et de plus, nous ne savons pas réellement s'il s'est suicidé ou si une autre personne l'y a "aidé". Je vais vous poser une dernière question et puis, ce sera tout. Dites moi simplement si la dernière fois que vous avez parlé à John, il semblait déprimé, plus mal que d'ordinaire, etc ? Quelque chose d'inhabituel en somme. »

Durant quelques secondes, le seul bruit que l'on pu entendre était le claquement des touches de l'ordinateur sur lesquelles frappaient le second inspecteur. Il avait noté absolument toutes les questions de l'inspecteur ainsi que toutes les réponses de la demoiselle. Elle ne pourrait rien nier par la suite. Et peut-être recevrait-elle une jolie amende pour être entrée illégalement dans une boite de nuit interdite aux mineurs. Aucun des deux inspecteurs ne lui dit "Au revoir" au moment de partir. Simplement "Vous pouvez retourner en cours". Ce qu'elle n'allait sans doute pas faire.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: « Someone is dead last week. » Lun 15 Mar - 19:35

Elle leva un sourcil en voyant qu'il semblait se foutre royalement de ce qu'elle pouvait raconter sur sa propre vie. Pourquoi posait-il des questions si c'était pour ne pas les écouter ? Pour agacer la demoiselle ? Surement, en tout cas, cela marchait puisqu'elle finit par lâcher un fort soupir d'exaspèration. Autant poser directement les questions intéressantes et pas tourner autour du pot pendant quelques minutes. La jeune fille finit par rétorquer :

« Si vous vous foutez de la façon dont je suis entrée dans la boite, autant ne pas me poser la question, réfléchissez un peu. Cela nous évitera tous de perdre du temps inutilement. »

Alors là, elle était franchement fière de sa réponse mais Elixir n'y montra rien et écouta l'inspecteur lui poser les dernières questions avant que celui-ci veuille bien la laisser partir. Ce qu'elle ferait juste après ? Elle n'en avait aucune idée, la demoiselle irait surement en cours pour dormir quelques heures, histoire de montrer qu'elle faisait acte de présence et elle rentrerait chez elle à l'heure du déjeuner. Les professeurs ne pouvaient rien lui dire puisqu'elle était présente la matinée. Quoique... ils trouvaient toujours le petit truc qui faisait qu'Elixir n'était pas parfaite. L'inspecteur l'observa longuement avant de lui dire qu'il espèrait aucun mensonge de sa part. Comme si elle y avait pensé. Ce qu'elle voulait à cet instant, c'était en finir le plus rapidement possible. Roulant les yeux, elle l'entendit ensuite lui demander s'il avait été plus déprimé que d'ordinaire. En y réfléchissant, Elixir ne voyait rien du tout. A vrai dire, elle ne faisait pas vraiment attention aux autres. S'ils allaient mal, tant pis pour eux, s'ils allaient bien, tant mieux pour eux. En plus de cela, il ne faisait pas partie de ses amis, ce qui voulait dire qu'elle en avait réellement rien à cirer de cet homme.

« Franchement, j'ai l'air de mentir ? Bref, je n'ai rien vu, il avait l'air très bien la dernière fois que je l'ai croisé. Il était simplement dans son délire, comme d'habitude en fait. Non, vraiment rien. En même temps, il est difficile de voir ce qu'il ressent réellement. »

Elle savait qu'elle n'aidait absolument pas les hommes qui se trouvaient devant elle mais la demoiselle s'en moquait complétement. L'inspecteur ne daigna même pas remercier son témoignage et lui demanda simplement de retourner en cours. Blasée, elle fit un simple signe de la main avant de se lever négligemment et de quitter la salle, sans même un regard pour les autres. A la sortie, Elixir regarda sa montre ; huit heures trente. Il était encore tôt et la journée n'était pas terminée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Big Brother

I'm Big Brother
And I'm watching you

MESSAGES : 19
Registration's date : 28/11/2009


MessageSujet: Re: « Someone is dead last week. » Mar 16 Mar - 16:02

L'inspecteur esquissa un petit rire devant l'énervement de la jeune femme. Il avait attendu ce genre de réponse. Lui-même aurait trouvé cela idiot de poser une question inutile. Mais, elle n'était pas si inutile que cela. C'était simplement que ce qu'il lui avait dit était déjà d'une, pour tester sa stabilité, et elle ne l'était pas, et de deux, pour qu'elle que ses vieux soient bien surpris par l'amende qu'ils allaient recevoir avant que leur fille l'ait virée de la boite au lettre. Et oui, même un inspecteur aussi chiant que lui avait été adolescent et il connaissait donc parfaitement leur comportement. De plus, il avait tout sa vie travaillé avec les ados, ce n'était donc pas bien difficile pour lui. En fait, c'était surtout chiant. Il ne répondit cependant rien à la remarque d'Elixir, qui sembla l'espace d'une micro seconde, fière d'elle. En tout cas, l'inspecteur aurait été fier à sa place, ne sachant pas la réelle raison pour laquelle il avait posé cette question.

D'après ce qu'elle disait, John semblait aller bien la dernière fois qu'elle l'avait croisé. Maintenant, elle n'avait pas l'air d'être si proche de lui. Peut-être n'en avait-elle rien eut à faire, si bien qu'elle n'avait même pas remarqué qu'il allait mal ? Certaines personnes sont malheureusement ainsi. Elles ne pensent qu'à leur petite personne. Et voilà à côté de quoi on peut passé. Un jeune homme suicidaire ! Ce n'était tout de même pas rien. Bref, l'inspecteur dit à son collègue de noter qu'Elixir n'était plus sur la liste des suspects, et que contrairement à ce qu'elle avait dit, John s'était peut-être sentit mal ces derniers temps. Il lui dit aussi de noter "Il était dans son délire". Il souhaitait avoir une explication à cela mais malheureusement, il ne pourrait le demander à Elixir, avec qui le temps était écoulé. Il était donc maintenant huit heure quarante, et c'était à la personne suivante d'être interrogée.

« Bien. Dis l'inspecteur Matthews en reprenant son mégaphone. Blackwood, Eden. A vous. »

Il espérait réellement que cette dernière soit un peu moins coriace. Il n'avait pas beaucoup rigolé en compagnie d'Elixir, cette dernière ayant été un peu trop fermée et sûre d'elle. Bref, un peu trop imperturbable mais pas assez stressée pour balancer un élément qui pourrait la trahir. En voyant la seconde demoiselle avancer, l'inspecteur eut pourtant un mauvais pressentiment. Elle avait pourtant un visage assez angélique, même s'il était gâché par une bonne couche de noir autour des yeux. Mais il ne la sentait pas. Elle s'installa sur la chaise et ne prononça pas un mot. Elle semblait déjà en avoir marre, ce qui était normal en soit.

« Dites moi Eden. Commença l'inspecteur. Que faisiez-vous dans cette boîte au moment du suicide ? Je sais que vous êtes majeure, néanmoins, ce club à un réputation plutôt mauvaise. Avez-vous vu le déroulement du suicide ? »

L'inspecteur posa ses coudes sur la table et tenter une nouvelle fois de déstabiliser une élève en la fixant dans les yeux. Il semblait très sûr de lui, comme il sentait que la miss ne serait sans doute pas très facile à mater.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eden Hope Blackwood

▬ ANTISOCIAL ▬
« I don't feel anything at all »



MESSAGES : 973
AGE : 19.
HEART : I don't need anyone.
MOOD : Imperceptible.
Registration's date : 26/11/2009


MessageSujet: Re: « Someone is dead last week. » Mer 17 Mar - 18:20

Putain de journée de merde. Oui, ça me faisait particulièrement chier d'être venue aujourd'hui. Et le pire était que le lundi matin, je n'avais même pas cours ! Ah oui, il était clair que c'est bien la Fac, il y a certains jours où vous n'avez même pas cours ! Vous pouvez en profiter pour travailler, pioncer ou pour sortir si vous êtes plutôt comme moi ! Sauf qu'aujourd'hui, je me trouvais où ? Chez moi ? Non. A une soirée qui s'étendait jusqu'à midi ? Non plus. J'étais là, comme une débile parmi plein d'autres débiles, en train d'attendre dans le gymnase pour être interrogée par deux crétins de keufs qui n'allaient chercher qu'à me faire plonger. Pourquoi chercher un coupable ? Le type s'était suicidé, rien de plus ! Il ne fallait pas chercher de midi à quatorze heures tout de même ! On l'avait tous vu monter en haut de cette putain de rambarde sans penser qu'il allait tout d'un coup sauter au milieu de la foule ! Il fallait quand même être bien teubé pour faire un truc pareil. Ou bien drogué. M'enfin en ce qui me concerne, je possède ces deux caractéristiques et pourtant, je suis toujours là ! D'accord, je ne comptais pas faire long feu sur cette planète, mais hors de question de mourir avant mes vingt piges !

Bref, lorsque le flic prononça mon nom, je quittais ma super bande d'amis imaginaires pour me diriger vers les poulets. Quelle merde. Je connaissais le putain de flic qui était en train d'écrire sur l'ordinateur. C'était le seul et unique flic qui avait un jour réussi à m'attraper. Ce crétin m'avait dérangée pendant que je vendais de la weed alors forcément ! Il m'a coursée pendant un bon quart d'heure avant de finalement m'attraper pour m'embarquer au poste. L'enculé. J'arrivais donc à leur hauteur avec le regard qui en disait long avant de m'installer doucement sur la chaise, sans même une parole. Je n'allais pas non plus leur dire bonjour ! A peine j'avais posé mon cul sur la chaise que l'inspecteur commença ses questions. A moi de voir si j'allais y répondre ou non. Ce que je faisais dans la boite hein ? Si j'ai vu le déroulement du truc ?

« J'y bosse. Dis-je en regardant ailleurs. Ouais, j'ai vu. »

Je savais parfaitement que ce qu'il voulait, ce n'était pas que je lui dise que j'avais vu ce suicide merdique, mais plutôt que je lui raconte comment cela s'était passé. Et bah, il pouvait toujours courir ! Je n'étais pas d'humeur à parler aujourd'hui ! Et vous me connaissez habituellement, je ne suis pas réputée pour être particulièrement loquace. Je sorti alors mon portable pour voir l'heure. Youpi, cela faisait exactement une minute trente que j'étais assise là. Alors que je rapportais mon regard sur l'inspecteur, je vis que ce dernier était en train de me fixer comme un débile. J'haussais un sourcil.

« Quoi ? » Demandais-je gracieusement. Ironie.



AVATAR & SIGN. BY NEMESIS.

« What do you want me to be ? I can't control myself. It's just like this. I can't change who I am, it's impossible. I have never felt anything at all. I can't hate you, but I can't love you as well. I just wanna enjoy life. That's it. »
Revenir en haut Aller en bas
http://devil-poison.e-monsite.com
avatar
Big Brother

I'm Big Brother
And I'm watching you

MESSAGES : 19
Registration's date : 28/11/2009


MessageSujet: Re: « Someone is dead last week. » Mar 23 Mar - 21:26

Cette boîte n'était réellement fréquentée que par des gens... pas très nets si l'on peut dire. Les inspecteurs savaient parfaitement que s'il faisaient une descente un beau soir, ils coffreraient tout le monde, ou presque. Le seul problème était qu'ils n'arrivaient pas à avoir un mandat. Foutu mandat qui ne leur était jamais accordé. Je les plaignaient les pauvres, moi en revanche je n'avais besoin d'aucun mandat pour faire quoi que ce soit. Par exemple, il me suffisait de le vouloir pour savoir que l'officier tapant rapidement sur son clavier n'arrivait pas a sortir du foyer familial malgré son âge tardif. Je savais aussi que cette jeune demoiselle qui venait de s'asseoir ne serait pas des plus communicatives, ni même des plus... stressée si l'on put dire. Elle n'étais pas du genre à parler d'elle-même... Comment l'inspecteur réagira-t-il à ceci ? Observons...

« J'y bosse. » Direct et sans tourner autour du pot si on put dire. Elle y travaillais... hum. Il était tout de même étrange qu'une jeune femme de cet âge là travaille dans une boîte telle que celle-ci. « Ouais, j'ai vu. »

L'officier posa ses coudes sur la table et observa la demoiselle. Les bruits du clavier se stoppèrent. Ses yeux étaient toujours plantés dans ceux de la demoiselle. Cette dernière répondit comme toute personne normale aurait répondu, sans tourner autour du pot, encore une fois. « Rien, rien... » dit-il en se relevant et en s'enfonçant dans le siège afin de paraître encore plus sûr de lui. Il croisa les bras. « Qu'avez-vous vu, exactement ? L'avez-vous vu sauter ? Pouvez-vous nous affirmer qu'il n'a pas été aidé ? »

Il accélérait le mouvement l'inspecteur... Il savait qu'il n'avais pas beaucoup de temps et qu'il luis fallait faire vite. Tout savoir, sur tout le monde... Il aurait peut-être simplement me demander. J'étais une légende urbaine on ne peut plus réelle. Je le savais bien, moi, qui avait fourni l'esctasy. Je savais aussi ce qui s'était réellement passé ce soir là. Mais je ne dirais rien, juste pour le voir jouer avec ces jeunes tous plus trempés dans la drogue les uns que les autres. Je savais qu'il le savait, qu'il rêvait de fouiller les sacs de tous ces gens. Il savait aussi qu'il n'en avait pas le droit. Foutu mandat.

« Connaissiez-vous John ? » La question existentielle. La question qui serait posé à tout le monde. LA question qui donnerais réellement des pistes. The question, man... Rah, j'avais presque envie de venir tout lui souffler dans l'oreille à ce flic qui avait vendu cette drogue à ce mec mais je me retenais. De toutes mes forces, certes, mais je me retenais... De nouveau, l'officier s'arrêta de frapper sur les malheureuses touches de son clavier, laissant un doux silence se poser sur l'immense salle de sport. On entendait les quelques murmures que les autres élève produisaient à l'autre bout du gymnase. Ces derniers se turent peu à peu eux aussi, se demandant pourquoi un silence était survenu. Tous désormais étaient pendus au paroles de cette fille...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eden Hope Blackwood

▬ ANTISOCIAL ▬
« I don't feel anything at all »



MESSAGES : 973
AGE : 19.
HEART : I don't need anyone.
MOOD : Imperceptible.
Registration's date : 26/11/2009


MessageSujet: Re: « Someone is dead last week. » Mer 24 Mar - 11:46

Rien ? Vraiment ? Alors pourquoi me fixer de la sorte ? Quel idiot ce flic. Ils étaient vraiment tous idiots. S'ils pensaient qu'on savait quoi que ce soit sur le suicide, il se mettaient le doigt dans l'œil ! Pire ! Si jamais quelqu'un savait un truc, jamais il ne balancerait. C'était perdu d'avance, le dealeur s'en sortirait. Et puis, ce n'était pas comme si on allait l'accuser d'avoir tuer ce type ! Peut-être aurait-il sauté de toute façon, drogué ou pas drogué. Cela revenait au même. Après, peut-être que cela l'avait aidé à se décider, m'enfin, c'était le genre de truc impossible à prouver. Maintenant, il fallait que je dise ce que j'avais vu, tout en sachant que cela ne ferait pas avancer l'enquête.

« Juste avant qu'il touche le sol. Répondis-je en soupirant. Et y avait une tonne de monde de là où il a sauté. J'peux pas dire s'il a été aidé. »

Je croisais moi aussi les bras. Putain, j'avais mal à la gorge d'avoir autant parlé. Allaient-il enfin me foutre la paix ? Je sorti mon portable rapidement pour y voir l'heure. Il restait encore un peu plus de cinq minutes. Quelle merde. Dans ce blanc magistral, on ne pouvait entendre que les touches de cet enfoiré de keuf qui tapait sur son ordi. Je me demandais bien ce qu'il pouvait être en train de noter sur moi. Peut-être que je n'étais pas d'une grande aide. Ou que j'avais pas vraiment l'air de vouloir aider l'enquête à avancer. Et bien si c'était ça, il avait tout à fait raison ! Même si ma réponse était sans doute loin de convenir, l'inspecteur en vint enfin au fait. Est-ce que je connaissais ce type ? John machin-truc. En fait, non. Je ne lui avais jamais parlé. Je l'avais déjà croisé, je le connaissais de réputation.

« Un gosse de riche... » Soufflais-je. C'était tout ce que je savais de lui.

Et suicidaire avec ça ! Quel idiot ! Il avait tout le fric du monde et il n'avait eu qu'une idée en tête, se suicider ! Cela ne collait pas vraiment mais maintenant, restait à voir si les flics allaient capter un truc pareil. En tout cas, je ne connaissais pas sa vie personnelle. Après, peut-être avait-il des petits soucis familiaux. Mais au pire, j'en avais rien à battre ! Tout ce qui m'importait pour le moment était de sortir de ce gymnase puant et d'aller fumer un joint dehors.


AVATAR & SIGN. BY NEMESIS.

« What do you want me to be ? I can't control myself. It's just like this. I can't change who I am, it's impossible. I have never felt anything at all. I can't hate you, but I can't love you as well. I just wanna enjoy life. That's it. »
Revenir en haut Aller en bas
http://devil-poison.e-monsite.com
avatar
Big Brother

I'm Big Brother
And I'm watching you

MESSAGES : 19
Registration's date : 28/11/2009


MessageSujet: Re: « Someone is dead last week. » Ven 9 Avr - 20:21

L'inspecteur savait parfaitement qu'interroger cette demoiselle était inutile. C'était perdu d'avance ! Que comptait-il lui faire dire ? Elle ne savait rien et puis, si elle avait su quelque chose, elle n'était surement pas du genre à tout balancer. De plus, le fait qu'elle soit si peu loquace n'aidait pas vraiment à avancer. Alors qu'elle avait de nouveau répondu de façon évasive, l'inspecteur soupira. Comprenait-il enfin qu'il était dans une merde noire et qu'il n'obtiendrait jamais rien de cette jeune fille ? S'il avait mon numéro, il aurait tout de suite la réponse, mais puisque je n'ai pas de téléphone, ça risque d'être compliqué, ah ah.

« D'accord, je vois. Fit-il en faisant signe à son collègue de noter. Plus que deux minutes de torture, vous allez tenir ? » Ajouta-t-il avec un ton sarcastique.

En fait, il tentait d'énerver la miss, histoire de voir si cela allait l'aider à vider son sac ou pas. Bon, il était plus que mal barré vu le caractère d'Eden mais après tout, qui ne tente rien n'a rien ! Mais, je peux dire que ce n'est pas parce qu'on tente qu'on a ! Lorsque le second inspecteur arrêta d'écrire sur son ordinateur, Matthews répliqua après la réponse d'Eden. Savoir si elle connaissait John ou non. Et là aussi, c'était mal barré. Elle semblait ne pas le connaitre tant que ça. Elle avait juste balancé qu'il était un fils de riche, ce qui n'avançait vraiment pas les recherches, puisque ça, les flics étaient déjà au courant.

« Oui, nous le savons. Mais c'est cela qui lui a sans doute permis de se procurer de la drogue. Avez-vous une idée de qui peut-être son dealeur ? Allez, répondez moi sérieusement pour une fois, et vous pourrez partir ensuite. »

Il y avait comme une petite lueur d'espoir dans ses yeux. J'en avais presque envie de chialer d'ailleurs. Mais je préférai nettement le voir se tuer à la tâche sans rien trouver. C'était trop hilarant ! Et ce moment, l'action me manquait un peu trop. Enfin, depuis le suicide du petit John quoi. Cela avait chamboulé pas mal de monde, mais apparemment, cette Blackwood n'en faisait pas partie. L'autre peut-être ? A vérifier.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eden Hope Blackwood

▬ ANTISOCIAL ▬
« I don't feel anything at all »



MESSAGES : 973
AGE : 19.
HEART : I don't need anyone.
MOOD : Imperceptible.
Registration's date : 26/11/2009


MessageSujet: Re: « Someone is dead last week. » Mar 13 Avr - 1:15


Il savait qu'il n'obtiendrait rien de plus, et il continuait de plus belle ce débile ! Non mais regardez moi ça ! Il avait une touche d'idiot, et il pensait vraiment qu'une bande d'adolescents allaient soudainement balancer quelqu'un qui pouvait être le dealeur de ce pauvre type décédé. Et bien, la police était tombée bien bas, m'enfin, si cela leur plaisait de perdre leur temps, ils avaient bien choisi les gens à interroger ! Ils étaient pas fut fut quand même... J'avais à peine répondu à leurs questions. Très évasivement d'ailleurs. L'inspecteur sembla vouloir m'énerver, peut-être pour voir si j'allais marcher dans son jeu, mais il se plantait totalement. Je ne jouais pas avec les flics moi. Je détournai carrément la tête après sa réplique débile. Je rêvais d'un joint. Bordel, qu'est-ce que je rêvais d'un bon joint ! Deux minutes restantes disait-il. Tant mieux. Deux minutes à fermer ma gueule et je pourrai enfin me casser d'ici, en paix.

Le second inspecteur ne faisait que de pianoter sur son ordinateur portable et ce fichu bruit qui résonnait dans tout le gymnase commençait à me filer un mal de crâne terrible. Il fallait que je sorte d'ici. En fait, il avait raison le keuf, j'allais pas tenir les deux minutes. S'il me faisait encore une putain de réflexion merdique, il ne capterait rien tellement je me serai vite cassée d'ici. Et rien à foutre qu'ils m'appellent ou me poursuive. Je n'étais plus à deux arrestations près hein ! Bon néanmoins, je n'aimerai pas spécialement me faire de nouveau arrêter. Comme je n'arriverai pas à supporter ces putains de deux minutes. Plus qu'une minute ? A la bonne heure ! Et une dernière question pour l'inspecteur.

« Oui, nous le savons. Mais c'est cela qui lui a sans doute permis de se procurer de la drogue. Avez-vous une idée de qui peut-être son dealeur ? Allez, répondez moi sérieusement pour une fois, et vous pourrez partir ensuite.
- Pff. Fis-je en roulant des yeux. Nan ! »

Je me levai ensuite si soudainement que la chaise tomba en arrière. Je ne pris pas la peine de la remettre en place, tant pis si c'était ma soeur juste après moi, et je pris le chemin de la sortie, sans même jeter un regard derrière moi. Il restait quelques secondes encore, certes, mais puisque c'était apparemment la dernière question, il n'y avait pas moyen pour que je reste dans le coin, et ils n'avaient aucune raison de me retenir ici. Je mis donc mon sac sur mon épaule et allumai une cigarette bien avant d'avoir passé la porte de sortie. Mes pas résonnaient dans les lieux, surtout que j'étais chaussée de talons. Mais je me fichai d'avoir tous les regards braqués sur moi. Je ne lançai de regard à personne, même pas aux futurs interrogés dans lesquels devait se trouver ma soeur. Et enfin, je quittai le gymnase.



AVATAR & SIGN. BY NEMESIS.

« What do you want me to be ? I can't control myself. It's just like this. I can't change who I am, it's impossible. I have never felt anything at all. I can't hate you, but I can't love you as well. I just wanna enjoy life. That's it. »
Revenir en haut Aller en bas
http://devil-poison.e-monsite.com
avatar
Big Brother

I'm Big Brother
And I'm watching you

MESSAGES : 19
Registration's date : 28/11/2009


MessageSujet: Re: « Someone is dead last week. » Mer 21 Avr - 12:42


Qui ne tente rien n'a rien, comme on dit. Et bien, l'inspecteur a tenté, et n'a rien eu. C'est dommage hein ? S'il comptait obtenir des informations de premiers ordres, les soeurs Blackwood n'étaient certainement pas les bonnes personnes à interroger ! D'ailleurs, la première était sur le point de quitter les lieux alors que le flic lui posait la dernière question. Il savait d'avance qu'elle répondrait quelque chose à côté de la plaque, ne l'aidant pas à avancé, ou qu'elle répondrait de façon négative. Mais il avait tenté et fait de son mieux hein ? Le con ! Je me marre.

L'inspecteur soupira fortement alors qu'Eden répondit qu'elle ne savait pas qui avait donné la drogue à John. En fait, elle semblait même ne pas le connaitre du tout. Les flics posaient en cet instants des questions nécessitant des réponses détaillées à une demoiselle têtue qui avait simplement vu un type tomber du premier étage. Elle ne le connaissait pas et l'avait simplement vu s'écraser sur le sol. Rien de plus. Elle savait qu'il était riche, car il devait sans doute avoir une réputation de petite Bourges mais c'était tout. Il fallait espérer que la prochaine soeur serait un peu plus bavarde et qu'elle aurait en mémoire des détails un poil plus croustillants. Enfin, il fallait espérer ça pour les flics je veux dire, parce que moi, je connais déjà toute l'hisoire. Et en plus de ne pas avoir de téléphone, je n'ai même pas d'adresse précise pour me contacter. Dommage hein ? Ah ah.

Matthews regarda Edense lever et partir avant la fin du temps. Mais il n'allait pas s'emmerder à la retenir, il lui avait promis qu'elle pourrait partir après cette dernière question. Mais il avait espéré que la réponse aurait duré jusqu'à la fin du temps dont il disposait. Finalement non. D'un regard mauvais, il regarda la jeune femme s'en aller vers la sortie sans un regard pour ses camarades. Elle avait des amies au moins ? Cette demoiselle était réellement étrange et pourrait être sujette à une enquète plus approfondie à l'avenir. Une fois que cette enquète-ci serait bel et bien classée. Pas la peine de lui faire de remarque sur le fait qu'Eden venait d'allumer une clope, cette fille était une simple perte de temps. Venait donc le tour de sa jumelle qui, les flics espéraient, était peut-être pleine d'informations et une jumelle imparfaite de la première. L'inspecteur repris son mégaphone pour simplement dire :

« Blackwood, Eurydice. »

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: « Someone is dead last week. »

Revenir en haut Aller en bas

« Someone is dead last week. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sex drugs and rock'n'roll :: .Gymnase.-